logo

Une famille au service des familles depuis 4 générations

Une équipe dévouée à votre service 24h/24 et 7j/7

05 55 24 23 14

Funérarium
05 55 24 55 06

Centre Funéraire
05 55 23 07 67

Espace Funéraire
05 19 98 03 28

Parlons de la crémation avec les Pompes Funèbres Soulier sur le bassin de Brive et Malemort

La crémation est la technique funéraire qui consiste à transformer le corps afin de le réduire en cendres.

Cette pratique résume les possibilités de choix entre l’inhumation traditionnelle et la crémation selon les volontés et les aspirations du défunt. La crémation ne peut donc se réaliser que sur la volonté de ce dernier, ou sur la demande de la « personne ayant qualité pour pourvoir » aux funérailles.

La crémation est autorisée par le maire de la commune du lieu de décès ou par le maire de la commune du lieu de fermeture du cercueil s’il y a transport de corps.

Les cendres sont recueillies dans une urne cinéraire dont la remise est effectuée à la « personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles ». Un local de dépôt provisoire des urnes cinéraires au crématorium est à la disposition des familles qui souhaitent le temps de la réflexion sur la destinée des cendres. Ce dépôt ne peut excéder une année. Le devenir de l’urne et des cendres fera obligatoirement l’objet d’une déclaration de destination… et de dispersion s’il y a lieu.

Vous trouverez au sein de nos établissements, un grand choix d’urnes, pour tous les goûts et tous les budgets. Notre équipe est bien évidemment présente pour vous guider dans la démarche.

Contactez-nous pour de plus amples renseignements. Les pompes funèbres à Brive et Malemort peuvent contacter le crématorium de votre choix.

Le statut juridique des cendres

Introduit par la loi du 19 décembre 2008, l’article 16-1-1 du Code civil prévoit que « le respect dû au corps humain ne cesse pas avec la mort. Les restes des personnes décédées, y compris les cendres de celles dont le corps a donné lieu à crémation, doivent être traités avec respect, dignité et décence ». En assimilant ainsi totalement les cendres à la dépouille mortelle, cet article leur confère un véritable statut qui devrait permettre de mettre fin aux atteintes portées à leur dignité.